La découverte du mercure et du riche minerai de cinabre

Selon la légende, le mercure était découvert en 1490 par un baqueteur qui trempait son récipient en bois dans une source. Une substance brillante, identifiée après comme mercure, a coulé dans le baquet. Aujourd’hui, une église consacrée à la sainte Trinité se trouve sur le lieu de découverte.

Pendant les dix premières années, les mineurs creusaient dans l’ardoise, pauvre en minerai. Convaincus d’avoir exploité la totalité du minerai, les mineurs et les gérants de la mine craignaient la fermeture de la mine. Le 22 juin 1508, le jour de Saint Ahacius, était le jour de la deuxième grande découverte historique pour les mineurs d’Idrija. En approfondissant le puit près de la rivière Nikova, appelé le Puit d’Ahacius ou bien le Puit du Bonheur après ce jour-là, les mineurs ont découvert un gisement riche en cinabre dans des couches Skonca à la profondeur de 48 m. Cette découverte représentera les fondements de l’exploitation minière durant les cinq siècles à venir. Pour commémorer cet événement, le 22 juin devient un jour de fête pour les mineurs d’Idrija et Ahacius leur protecteur. Pendant des années on célébrait avec une messe et une procession alors qu’aujourd’hui, il s’agît d’une fête municipale.